Chaque foyer est incité à opter pour la transition énergétique en privilégiant des dispositifs qui utilisent les énergies renouvelables telles que le soleil pour fonctionner. Les panneaux solaires photovoltaïques en fait partie. L’installation photovoltaïque transforme l’énergie solaire en électricité. Deux éléments entrent en jeu pour assurer cette transformation, dont les panneaux et l’onduleur. Découvrez comment se déroule le processus de transformation de l’énergie solaire en courant alternatif.

Processus de transformation de l’énergie solaire en électricité 

Les panneaux solaires sont généralement installés sur le toit du côté le mieux ensoleillé afin de capter le maximum de rayonnement solaire. A noter que la qualité de l’ensoleillement a un impact direct sur l’efficacité des installations photovoltaïques. Pour une installation fiable et rentable, découvrez ici des conseils pour choisir le bon emplacement, le modèle adapté et la puissance. Le principal composant d’un panneau solaire photovoltaïque est le module. Celui-ci est composé de cellules photovoltaïques fabriquées avec du silicium. C’est l’ensemble de ces cellules qui forme le panneau solaire. En fait, ce sont ces cellules qui transforment l’énergie provenant des photons des rayons de soleil en courant continu grâce à l’effet photovoltaïque. 

A découvrir également : Service de tirage photo pas cher : où trouver la meilleure offre ?

Processus de transformation du courant continu en courant alternatif

Pour alimenter votre maison en électricité grâce à une installation photovoltaïque, il faut d’abord convertir le courant électrique continu en courant alternatif. Pour cela, il faut un onduleur solaire, qui est aussi un composant indispensable d’un système photovoltaïque. Les panneaux solaires sont donc reliés à l’onduleur. A noter que seul le courant alternatif peut être utilisé pour alimenter les différents appareils dans la maison. On distingue plusieurs types d’onduleurs :

  • L’onduleur central
  • L’onduleur de chaîne
  • L’onduleur hybride
  • L’onduleur avec optimiseurs de puissance
  • Les micro-onduleurs

Processus de stockage de l’électricité produite

Lorsque le niveau d’ensoleillement est très élevé, l’électricité produite le sera aussi. Pour cela, l’utilisation d’une batterie est nécessaire pour stocker le surplus d’énergie produite en journée afin de l’utiliser ultérieurement, notamment la nuit ou pendant les jours de mauvais temps. L’idée est de pouvoir augmenter votre indépendance vis-à-vis du fournisseur d’énergie. Vu qu’il s’agit d’un investissement important, l’installation d’une batterie de stockage n’est pas recommandée pour tous les projets photovoltaïques résidentiels. En fait, elles sont particulièrement adaptées aux domiciles non raccordés au réseau électrique ou qui se situent dans un site isolé. Les batteries sont la plus courante, mais il existe aussi d’autres méthodes pour stocker l’électricité produite par les panneaux solaires photovoltaïques. Parmi elles, on peut citer les systèmes de stockage thermique, les pompes hydroélectriques réversibles, les systèmes de stockage d’hydrogène et l’air comprimé. Chaque méthode de stockage a ses avantages et ses limitations. Le choix dépend généralement de la taille de l’installation solaire, des conditions environnementales locales et de l’utilisation prévue de l’électricité stockée. 

Dans le meme genre : Guide pour sélectionner le matelas à mémoire de forme idéal